nnLe rituel annuel du nettoyage de printemps est lancé ! C’est une pratique ancestrale dont l’origine serait agricole ; Afin de faire place aux récoltes à venir, il était en effet nécessaire de vider les caves et greniers.
Cette tradition aujourd’hui perdure dans nos maisons : après une période hivernale de pause et d’enfermement, il arrive toujours un beau matin, en général ensoleillé, qu’une envie impérieuse nous dicte de tout aérer, nettoyer, trier et ranger. Une belle énergie de purification et de renouveau. Une énergie que l’on retrouve d’ailleurs dans la nature ; le printemps étant la saison du réveil et de la renaissance.

Si vous prenez le temps de vous écouter, il est fort probable que vous entendiez le même message :

L’énergie nouvelle du printemps ne serait-elle pas l’occasion d’un renouveau ou d’un éveil personnel ?

Cette période, synonyme de transformation et de retour à la vie, nous incite, au même titre que tous les vivants, à semer les graines de notre vie future, à laisser pousser et fleurir nos bourgeons, à chanter notre propre chanson, à suivre le chemin qui est le nôtre…. (Découvrir l’article : Si on osait le vrai changement)

Saurez-vous entendre cet instinct si naturel ?

L’entendre est déjà un premier pas. Mais que faire ensuite ?

Et bien, si la démarche est toute nouvelle pour vous, dites-vous que les étapes sont assez proches de celles du nettoyage de printemps de votre maison.

S’AERER

Au même titre que vous renouvelez l’air de votre maison, renouvelez l’air dans votre tête, votre corps et votre cœur. Aérez-vous, ouvrez tout en grand, changez d’atmosphère, faites circuler une nouvelle énergie.
L’air symbolise le souffle de vie, l’inspiration et l’expiration. Pourtant, on prête si peu d’attention à notre respiration. Et quand on s’y reconnecte, on peut prendre conscience d’une respiration relativement limitée. Et en même temps, il est vrai que respirer à plein poumon au milieu de la pollution, ça ne fait pas rêver…

Alors, profitez des beaux jours pour aller marcher en pleine nature. Une belle façon de s’aérer, pour le corps et pour l’esprit (même si c’est plus difficile en cette période de confinement, vous avez sans doute un endroit où vous échapper dans un rayon de 10km)
Je vous conseille également la pratique de la méditation. J’utilise personnellement 2 applis pour me guider : Petit Bambou et Insight Timer.
Et si la méditation vous semble trop complexe, vous pouvez essayer la cohérence cardiaque en 5/5/5 : 5 secondes d’inspiration, 5 secondes d’expiration pendant 5 minutes (il existe également des applis comme Respirelax). Pour aller + loin, découvrez l’article : Prendre soin de son écologie personnelle

 

TRIER

Se reconnecter à sa respiration, c’est aussi décider en pleine conscience de ce qu’on inspire et de ce qu’on expire. Ainsi, comme on fait le tri et décide de jeter ce qui nous encombre dans nos maisons, on peut aussi adopter cette démarche de manière personnelle.
De quoi ai-je besoin ? Quels sont mes moteurs ? Qu’est ce que je veux garder ou recycler? Qu’est ce que j’ai envie d’inspirer ?
Qu’est ce qui m’encombre ? De quoi est ce que je décide de me débarrasser ?
De quoi ou de qui, aurais-je besoin pour m’aider ?

Cette étape peut être inconfortable. Comme il n’est pas toujours simple de se séparer de choses matérielles, il peut être encore plus difficile de se séparer de choses en nous, qui même si elles nous encombrent, semblent tellement faire partie de notre quotidien, voire de notre identité.
C’est la raison pour laquelle, en fonction de vos objectifs et de vos freins, il peut être utile d’être accompagné.

 

NETTOYER

Une fois que le tri est fait et que vous savez ce que vous gardez, il est temps de passer un bon coup d’éponge sur ce qui reste. Et dans ce cas, on est amené à pousser les meubles, monter sur des tabourets, regarder de plus près les choses etc… bref, on adopte un autre angle de vue que celui dont on a l’habitude.

Et bien, notre nettoyage intérieur nous pousse à cela : regarder les choses autrement
Quelles sont les hypothèses que je fais ? Et si j’enlève cette hypothèse, quelle vision ai-je désormais de la situation ?

RANGER

Le rangement consiste à mettre de l’ordre dans les choses afin de les retrouver plus facilement.
Maintenant que vous avez pris conscience de vos ressources à garder, l’idée n’est pas de les avoir fait briller quelques jours pour ne plus s’en servir le reste de l’année. Sinon, vous risqueriez d’en (re)perdre certaines de vue et de laisser à nouveau la poussière les envahir. (Découvrir l’article : Vous avez du talent)
La nature n’est jamais fixe. Et nous non plus. Alors plutôt que d’adopter un rangement permanent, je vous propose d’adopter un rangement dynamique qui vous permettra de mieux s’adapter aux différentes situations qui rythment nos vies.

 

ET LA PETITE TOUCHE FINALE ?

Vous savez, ce petit truc en plus, que vous allez mettre dans votre décoration intérieure qui fera que cette maison est votre maison, et ne ressemble à aucune autre.

Et bien, surtout, ne l’oubliez pas pour vous 😉 vous êtes un être unique, vous avez votre propre individualité. L’objectif de ce nettoyage n’est pas de correspondre à ce que vous croyez devoir correspondre, mais d’être pleinement qui vous êtes.

« si tu essaies d’être normal, tu ne sauras jamais à quel point tu peux être extraordinaire » Maya Angelou

Beau nettoyage de vos intérieurs

Marion OUDOT

Share This